Tout sur la Grèce...

English version                                                                                                                                     ...par Isa et David


 

 

 

                                                                                                      
 

Accueil

Généralités Les photos Cuisine Grecque Vos commentaires Événement      
  Actualités Grecques Expressions Les auteurs Lieux Grecs Sites Préférés Livre d'Or      

 

 



 

     Actualités Grecques 2005 (Sources Yahoo Actualités)    

Revivez les JO 2004, la Grèce championne de l'Euro 2004...et toutes les autres actualités qui ont marquées la Grèce

Actualités grecques 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007

Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004


Vendredi 23 Décembre 2005


 

"Il n'y a pas de blessés et presque pas de dégâts, a-t-il dit. C'était un engin de fabrication artisanale et de faible puissance."

Un correspondant anonyme a averti un journal par téléphone une demi-heure avant l'explosion, survenue à 20h30 GMT.

"La bombe était posée dans une corbeille de fleurs devant le ministère et a explosé 30 minutes exactement après l'appel", a dit le responsable. La police a bouclé les abords du ministère. Aucune revendication n'a été reçue.

Les forces de l'ordre ont bouclé peu après la place Syntagma, la principale de la ville, théâtre voici peu d'un attentat à l'explosif, à la suite d'un appel téléphonique anonyme au sujet d'une autre bombe et qui s'est révélé une fausse alerte.

L'explosion de jeudi soir constitue le deuxième attentat visant un ministère du pays en moins de deux semaines, celui de l'Economie ayant été pris pour cible le 12 décembre.

Le groupe d'extrême gauche "Lutte révolutionnaire" avait revendiqué l'attaque du ministère de l'Economie, qui avait fait deux blessés et causé des dégâts importants aux bâtiments qui entourent la place Syntagma.

Ce groupe avait aussi posé une bombe de forte puissance devant le ministère de l'Emploi il y a six mois, sans causer de dégâts étendus.

 


Mercredi 21 Décembre 2005


 

Le président Grec Karolos Papoulias, à droite en compagnie du roi de Jordanie Abdullah II, écoutant l'hymne national Jordanien à Athènes.


Dimanche 27 Novembre 2005


 

JO-2006: la flamme olympique entame à Olympie son périple vers Turin

OLYMPIE (AFP) - Brandie à bout de bras par un athlète grec de 19 ans, la flamme olympique a entamé dimanche sur le site antique d'Olympie (ouest du Péloponnèse) le périple de près de trois mois qui doit la mener à Turin, pour les Jeux d'hiver 2006.
Revêtu de l'uniforme blanc et orange de Turin, et tenant aussi un rameau d'olivier, symbole de paix, le champion de saut à la perche Costas Filippidis a pris sa première foulée, après avoir reçu le feu olympique des mains de la "grande prêtresse", l'actrice grecque Théodora Siarkou.

Pour cette XXe édition des Jeux d'hiver, comme pour les deux précédentes, le ciel couvert a empêché les organisateurs grecs de respecter à la lettre le rituel à l'antique de l'allumage de la flamme, qui prévoit que le feu jaillisse des rayons du soleil, recueillis dans un miroir concave.
Sur les ruines du temple d'Héra, au coeur du site qui vit naître les Jeux, en 776 avant notre ère, la "grande prêtresse" a dû recourir à une flamme, allumée la veille, elle grâce au soleil, lors d'une répétition générale.
Revêtue d'une longue tunique plissée crème, elle a invoqué Apollon, "Dieu du soleil et de l'idée de lumière", pour qu'il allume "la torche sacrée pour la cité hospitalière de Turin".
Dans un lent cortège, rythmé au tambourin par la chorégraphe Maria Hors, une ancienne collaboratrice de la diva Maria Callas, les 18 prêtresses ont ensuite porté la flamme, dans un vase copie de l'antique, jusqu'au monument au fondateur des Jeux modernes, Pierre de Coubertin.
"Tous les deux ans, le monde entier se tourne vers Olympie, pour renouveler le miracle d'une flamme allant de ville en ville, pour annoncer que bientôt, se dérouleront 16 jours de pur sport et de compétition", a déclaré Valentino Castellani, président du comité organisateur des Jeux de Turin (TOROC).
Jusqu'aux Jeux de Turin (10-26 février), la torche olympique doit parcourir plus de 13.300 km, portée par un total de 10.535 relayeurs, parmi lesquels sont attendus le grand gymnaste italien Yuri Chechi, son compatriote, le styliste Giorgio Armani, et des gardes suisses du Vatican.
"Que l'on soit femme ou homme, jeune ou vieux, bien portant ou handicapé, athlète de haut-niveau ou simple pratiquant, célèbre ou inconnu, la flamme nous rassemblera tous", a affirmé le président du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge, dans un message lu par un membre du comité hellénique, Lambros Nikolaou.
La torche sera remise aux organisateurs italiens lors d'une cérémonie au stade panathénaïque d'Athènes, qui accueillit les premiers Jeux modernes en 1896. Avant de rallier la capitale grecque, le 6 décembre, elle parcourra environ 2000 km à travers le pays, passant par huit stations de skis dans un effort de promotion de cette forme de tourisme en Grèce.
Deux médaillés olympiques d'hiver aujourd'hui membres du Comité international olympique (CIO), le Japonais Chiharu Igaya et la Suédoise Pernilla Wiberg, figureront parmi les coureurs sur le sol grec.
Convoyée par avion militaire, la flamme doit rallier Rome le 7 décembre, où elle sera bénie par le pape Benoît XVI dans la basilique Saint-Pierre.
Elle entamera alors la deuxième partie de son relais, passant pendant 64 jours par 104 villes italiennes, avec également des incursions en Autriche, Slovénie, Suisse, San Marin et en France, dans les villes olympiques de Grenoble (1968) et d'Albertiville (1992).

 .             


Vendredi 4 Novembre 2005


 

Récompense accordée à Mikis Theodorakis à Aachen, en Allemagne. Theodorakis a été recompensé du UNESCO Music Award 2005 pour l'ensemble de sa carriere.


Lundi 31 Octobre 2005


 

Bruxelles confirme l'absence de grippe aviaire en Grèce

B
RUXELLES - Le cas suspect de grippe aviaire sur un dindon de l'île grecque de Chios, en mer Egée, s'est révélé négatif après une seconde série d'examens, confirme la Commission européenne.

"La Commission européenne a été informée aujourd'hui par le laboratoire de référence de Weybridge (en Grande-Bretagne) que les résultats finaux des tests menés sur des échantillons de volaille de la région de Chios étaient négatifs à la grippe aviaire", peut-on lire dans un communiqué.

L'annonce de l'absence de grippe aviaire en Grèce avait été faite samedi par l'agence ANA.

Bruxelles a précisé que la Grèce allait lever les restrictions sur les exportations de volailles en provenance des îles de Chios et Inousses, juste en face du littoral turc, où le cas suspect avait été détecté


  Dimanche 25 Septembre 2005





Basket : la Grèce sacrée championne d’Europe

Après s'être qualifiée miraculeusement pour la finale face à la France, la Grèce a été sacrée championne d'Europe de basket en battant l'Allemagne (78-62), dimanche à Belgrade.
L’équipe grecque de basket-ball a battu l’Allemagne dimanche à Belgrade.Il s'agit du deuxième titre continental de la sélection grecque après celui obtenu à la surprise générale à Athènes en 1987. Pannayotis Yannakis est le trait d'union entre ces deux générations. Sacré en tant que joueur il y a dix-huit ans, l'ancien  meneur de jeu et actuel entraîneur du Maroussi Athènes remporte sa deuxième médaille d'or, cette fois en tant que sélectionneur. Meilleur marqueur et meilleur joueur du tournoi, l'Allemand  Dirk Nowitzki (23 points à 6/17) n'a pas pu sauver son équipe comme il l'avait fait en demi-finale en marquant le panier de la victoire contre l'Espagne à trois secondes de la fin (74-73). Alors que les supporteurs allemands étaient quasiment invisibles et inaudibles, la Grèce était soutenue par une très importante colonnie de fans.
La proximité entre la Grèce et la Serbie-Monténégro a provoqué l'annexion temporaire de l'Arena et de ses 21.000 places. La rencontre a commencé par un long bras de fer, les deux équipe n'incrivant que huits points dans les cinq premières minutes (8-8). Kostas Tsartaris était le premier joueur à se mettre en évidence avec deux paniers consécutifs et la Grèce creusait l'écart (10-4, 8e). Le jeu s'emballait enfin à la fin du premier quart-temps et l'écart grandissait un petit peu sur un tir à trois points de Michail Kakiousis à trois secondes du buzzer (19-12, 10e). Dirk Nowitzki était bien contenu, ne disposant d'aucune position de tir facile, mais l'Allemagne trouvait d'autres ressources pour recoller lentement (18-16, 12e). En deux minutes, la Grèce faisait ensuite la différence grâce à Kakiousis et au meneur Theodoras Papaloukas (28-18 , 15e). Les Grecs perdaient de leur adresse mais maintenaient leur avance (37-26, 19e) grâce à leur domination au rebond offensif.


                                         

 

de gauche à droite Konstantinos Tsartsaris, Dimitrios Diamantidis ,et Lazaros Papadopoulos

Pannayotis Yannakis

Michail Kakiouzis


 Mercredi 20 Juillet 2005



Le secrétaire d’Etat grec à la Culture Pétros Tatoulis, jusqu’alors très critique sur l’avancement des principaux travaux de restauration de l’Acropole d’Athènes, s’est félicité mercredi du «rythme satisfaisant» de la marche des travaux.

«Les responsables de la restauration nous affirment que tous les travaux programmés seront achevés à la fin 2006 et que la plupart des échafaudages seront enlevés», a déclaré M. Tatoulis dans une conférence de presse à l’issue d’une visite d’information de deux heures sur le Rocher sacré.

M. Tatoulis avait reproché en décembre dernier aux responsables de ne pas avoir atteint leur objectif rappelant la présence d’échafaudages pendant les jeux Olympiques sur le Parthénon, les Propylées et le temple d’Athina Niké entièrement démonté.

Il avait alors averti que l’Etat ne pourrait pas fournir de financement en raison du déficit budgétaire excessif. Il avait indiqué en mai dernier qu’il avait réussi à débloquer 5 millions d’euros provenant de fonds européens.

Mercredi, le ministre a affirmé que pour la période 2005-2006, les responsables pourraient disposer d’un total de 13,5 M EUR, comparés à 16,8 M EUR octroyés entre 2000 et 2004.
                                                


 Samedi 16 Juillet 2005

Le 16 Juillet 2005 en l'Eglise de la Meignanne (49) David et Isa, auteurs de ce site se disaient OUI.
Nos amis nous ont réservés une belle surprise à la sortie de l'Eglise, pour que notre mariage soit à la grecque, ils avaient construit un temple grec, celui de l'amour, et s'etaient habillés en  toge et sandales et nous ont fait un beau sirtaki !
une journée inoubliable !!



     

 


Samedi 21Mai 2005


 

La Grèce a remporté le 50e concours de l'Eurovision avec la chanson "My Number One" interprétée par Helena Paparizou.

 


Samedi 30 Avril 2005


 

Les Orthodoxes fêtent Paques 2005 ce week-end du 1er mai.


Mardi 19th Avril 2005


 

ATHENES (AFP) - La Grèce est devenue le sixième pays de l'UE à ratifier le traité constitutionnel européen.


Vendredi25 Mars 2005



 

ATHENES (AFP) - La garde pésidentielle devant la tombe du soldat inconnue lors de la fête nationale grecque, le 25 Mars.


Mercredi 16 Février 2005



 

ATHENES (AFP) - Tempête en Grèce: un mort sur une île en Egée, 4 blessés à Athènes

Une violente tempête a frappé mardi une grande partie de la Grèce, tuant un marin sur l'île de Psara, en mer Egée, et blessant quatre personnes à Athènes, tandis qu'une jetée a été rompue au port du Pirée et le trafic aérien a été perturbé. Un marin, âgé de 52 ans, a été emporté par les vagues à Psara (est) alors qu'il se trouvait sur le quai et tentait d'amarrer un navire, selon le bureau de presse du ministère de la Marine marchande. Des vents de 8 à 10 Beaufort soufflaient dans la région et une interdiction de navigation en mer Egée avait été émise lundi soir par les autorités.
A Athènes, une femme a été atteinte aux jambes par une branche qui s'est détachée d'un arbre, dans le quartier de Kallithéa, et a été transportée à l'hôpital, a indiqué le service de presse des pompiers. Une autre a été blessée par une tôle emportée par le vent, dans la banlieue de Koropi.
Un conducteur et un policier ont par ailleurs été blessés dans la collision de leurs véhicules provoquée par l'écroulement sur la chaussée d'un silo, à la sortie autoroutière d'Athènes vers le nord, a indiqué l'agence de presse grecque Ana.
Alors que le vent atteignait sur la ville des pointes de plus de 100km/h, le central téléphonique avait reçu à midi quelque 400 appels signalant des chutes de panneaux, branches, arbres, antennes télévisées. Quelque 90 pompiers étaient mobilisés pour pallier les dégâts, et plusieurs voitures endommagées.
La digue protégeant une marina abritant des bateaux de plaisance au port du Pirée a aussi été brisée par les vagues, et plusieurs dizaines d'embarcations ont été endommagées, selon l'Ana. Des collisions de bateaux ancrés se sont aussi produites dans les ports de Rafina, et Lavrio, à l'est et au sud d'Athènes.
La violence des vents a aussi perturbé l'alimentation électrique dans l'agglomération d'Athènes, privant quelque 10.000 foyers de courant dans la matinée, selon Electricité de Grèce, et les communications téléphoniques.
Des coupures de courant ont aussi été signalées en province, dues à des dommages sur les lignes, selon le service des pompiers.
A l'aéroport international d'Athènes, deux avions en provenance de Salonique n'ont pas pu atterrir et six autres vols intérieurs ont été annulés, tandis que des retards étaient enregistrés sur les liaisons internationales.
Les services de protection civile ont conseillé aux habitants de la capitale de s'abstenir de circuler dans la mesure du possible.
Les vents ont faibli dans la soirée.
 


Mardi 8 Février 2005




 

ATHENES (AFP) - l'ancien ministre socialiste des affaires étrangères, Carolos Papoulias, a été élu par le Parlement grec au poste de président de la République hellénique. Agé de 75 ans, il succède au conservateur Costis Stéphanopoulos.
Seul candidat, M. Papoulias a été élu au premier tour du scrutin par une forte majorité de 279 voix sur 296 votants, réunissant les votes du parti conservateur Nouvelle Démocratie (ND, au pouvoir) et ceux du parti socialiste (PASOK, opposition).
Les deux autres partis représentés au Parlement, le KKE (Parti communiste grec) et le Syn (gauche autogestionnaire) qui n'avaient pas présenté de candidat se sont abstenus. Quatre députés étaient absents et n'ont pas pris part au vote.
Né à Ioanina en Epire (nord-ouest), M. Papoulias est un cadre historique du PASOK, très proche de l'ancien premier ministre Andréas Papandréou, décédé en 1996. M. Papoulias a été deux fois ministre des affaires étrangères dans les gouvernements de ce dernier (1985-1989 et 1993-1996). Il avait été député de 1977 à 2000.

 


Mercredi 2 Février 2005



 


 

 

Bruxelles (REUTERS) Le président Grec Constantinos Stephanopoulos est en Belgique pour une visite de 3 jours.
Ci dessous la visite de la cathédrale grecque Orthodoxe à Bruxelles.
Constantinos Stephanopoulos et le roi de Belgique Albert II lors de la cérémonie de bienvenue.


    
 


Lundi 31 Janvier 2005


 

 

Séisme de 5,6 Richter : pas de dégâts 

ATHENES (AFP) - Une "très forte" secousse tellurique d'une magnitude de 5,6 sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée lundi en mer Ionienne, à 50 km de l'île grecque de Zante, sans faire de victimes, a-t-on appris auprès de l'Institut d'Observatoire d'Athènes. Aucun dégât n'a été annoncé dans un premier temps. L'épicentre du séisme, qui a eu lieu à 03:05 locales (02:05 heure belge), était situé en mer à 340 km à l'ouest d'Athènes, selon l'Institut. Une deuxième secousse d'une magnitude de 4 sur l'échelle ouverte de Richter, a été enregistrée peu après à 03:13 locales avec le même épicentre, a précisé l'Institut.





 


Mercredi 5 Janvier 2005


Trois minutes de silence en Europe pour les victimes du tsunami

ATHENES (AFP) - Trois minutes de silence ont été observées à midi en Grèce, comme dans toute l'Union européenne, à la mémoire des victimes du tsunami en Asie. Le Luxembourg, qui préside l'UE depuis le 1er janvier, avait demandé aux 25 pays membres et aux institutions européennes d'observer cette période de silence pour "faire montre de solidarité et pour pleurer les victimes de la catastrophe".
Le drapeau grec a été
descendu à mi-mât comme un signe de recueillement pour les victimes du tsunami La Grèce a recueilli lors d'un Téléthon plus de 12 millions euros (15,84 millions US dollars) pour les victimes.
 


Mardi 4 Janvier 2005


 

 

Séisme de 4,9 Richter au sud d'Athènes: pas de dégâts 

ATHENES (AFP) - Une secousse tellurique d'une magnitude de 4,9 sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée dans la nuit de lundi à mardi dans le golfe de Saronique au sud d'Athènes qui n'a fait aucun dégât, a-t-on appris mardi auprès de l'Institut géodynamique de l'Observatoire d'Athènes. Qualifié de "faible" par l'Institut, ce séisme a été enregistré lundi à 23H44 locales (21H44 GMT).Son épicentre a été localisé en mer à 50 km au sud d'Athènes et la secousse a été ressentie dans l'agglomération de la capitale, selon la même source. Il était situé à une profondeur de plus de 100 km."La région n'a pas fourni de grands séismes et nous n'attendons rien de particulier", a indiqué un sismologue de l'Institut, Georges Kourouzidis, cité par l'agence de presse locale ANA.
La Grèce est le pays le plus sismique d'Europe, avec la moitié des secousses telluriques enregistrées sur le continent.
 


Samedi 1er Janvier 2005


 

 

 

 

 


 

 

Célébrations pour la nouvelle année 2005

feu d'artifice à Athènes et illuminations de sapin et bateau à Thessaloniki, au nord de la Grèce pour fêter 2005.
 

                                             

haut de la page