English version                                                                                                                         ...par Isa et David

www.toutsurlagrece.com

Découvrez Agorazo, Notre nouvelle e-boutique !

 

 

Mythologie    

 

Au début de l'univers, il n'y avait que chaos et ténèbres. Mais un jour, surgit Gaia, la Terre. Comme elle se sentit seule, elle fit naître Ouranos, le ciel et Pontos, la mer. De ces unions, naquirent les Titans et titanides( géants), les Cyclopes (géants à l'oeil unique), les Nymphes, Hécatonchides (montres aux 100 bras et aux 50 têtes) et les Dieux de l'Olympe....

 

Les Titans et Titanides

Nés de Gaia, la Terre et d'Ouranos, le Ciel, les Titans étaient 6 frères : Cronos, Océan, Coeos, Crios, Hypérion, et Japet et 6 soeurs : Rhéa, Théia, Thémis, Mnémosyne, Phoebé et Téthys. Ils régnaient au commencement de l'Univers.

Cronos (Saturne) : Il se battit contre son père Ouranos et devint roi, il épousa sa soeur Rhéa et ils eurent 6 Dieux Olympiens : Zeus, Hestia, Déméter, Héra, Poséidon, Hadès. Selon la prophétie,il avait détrôné son père et serait à son tour détrôner par l'un de ses fils. Pour déjouer le sort, il avala chacun de ses nouveaux enfants qui naissait. Le 3éme, Zeus fut sauvé par sa mère.

Atlas : Fils du Titan Japet et de la nymphe Clyméné, il était un géant et un de ces Dieux qui régnait avant les Dieux de l'Olympe. Après la guerre qui opposa les Titans aux Dieux de l'Olympe, il fut condamné à porter éternellement sur ses épaules la voûte céleste et le poids du monde.
 

 

Il y avait 12 dieux de l'Olympe                                                  

Zeus (Jupiter) : Fils de Cronos et de Rhéa, Dieux des Dieux, il trône au sommets de l'Olympe, il fut le seul enfant que son père ne pu avaler, Car à la place de l'enfant, sa mère Rhéa présenta une pierre enveloppé de langes. Zeus fut élevé en Crête par la Nymphe chèvre Amalthée, qui le nourrissait de son lait. Devenu grand, il voulu se venger et fit boire à son père un breuvage, avec l'aide de sa mère, ce qui fit vomir Cronos. En vomissant, Cronos le Titan restitua tous les enfants qu'il avait avalé. Ce déroulèrent alors des guerres entre les Titans et les Olympiens. Les Cyclopes et des Hécatonchires aidèrent Zeus, car ils les avaient délivrés du Tartare (ils étaient enchaînés au fin fond des ténèbres, sous les enfers par Cronos). Les Olympiens vainquirent et précipitèrent les Titans et Cronos à leur tour au fond du Tartare. Les Olympiens purent enfin régner en paix, Zeus, Poséidon et Hermès se partagèrent l'univers.

Ares (Mars) : Fils de Zeus et Héra, il est le Dieu de la guerre

 

Athéna (Minerve) : Fille de Zeus et Metis (une Titanide), elle est la Déesse de l'intelligence et de la sagesse, son emblème était la chouette.

 

 

Poséidon (Neptune) : Fils de Cronos et de Rhéa, il est le Dieu de la mer

 

Artémis (Diane) : Fille de Zeus et Léto Soeur jumelle d'apollon, elle est la Déesse de la Lune et de la chasse

Héra (Junon) : Fille de Cronos et de Rhéa, première des Déesse Olympienne, soeur aîné de Zeus, elle est également sa femme. Sa représentation est le paon.

Hestia (Vesta) : Fille de Cronos et de Rhéa, elle est la Déesse du foyer, elle avait inventé l'art de construire des maisons, chaque feu qui brûlait dans les foyers lui étaient dédier

Déméter (Cérès) : Fille de Cronos et de Rhéa, elle est la Déesse du blé et de la moisson, celle qui nourrit les hommes
Elle chercha sa fille Perséphone, qui fut enlevée par Hadès Dieu des enfers, qui voulait l'épouser.
Pendant 9 jours et 9 nuits, elle erra sur terre sans manger, ni boire, ni dormir. Dès ce moment, plus rien ne poussa sur terre! La famine menaçait les mortels et Zeus s'inquiéta de cette situation. Il envoya Hermès - messager des dieux - auprès d'Hadès pour le supplier de rendre Perséphone.
Après de longues discussions, Hadès accepta de libérer la fille de Déméter 6 mois par année, il la garderait les 6 autres mois. Ainsi, celà correspondit à l'automne et à l'hiver. Au printemps, elle retournait vers sa mère et le blé pouvait à nouveau pousser.

Aphrodite (Venus): Déesse de la beauté et de l'amour. Elle naquit de l'écume des vagues et surgit de la mer chevauchant un char tiré par des cygnes.
Ci-joint la magnifique venus de Milos.

Hermès (Mercure) : Fils de Zeus et de la nymphe Maïa, il est le Dieu des marchants et des voleurs, il est le messagers des Dieux

Apollon : Fils de Zeus et Léto(qui était la fille des Titans Phoebé et Coeos). Il représente le Dieu des arts et de la vérité, il est le plus beau des dieux. Il lutta contre le serpent Python qui vivait dans la caverne du Mont Parnasse

Héphaïstos (Vulcain) : Fils de Zeus et Héra, Dieu du feu et des métaux

 



Les autres Dieux

Hadès (Pluton) : Fils de Cronos et de Rhéa, il est le Dieu des enfers et du monde souterrain

Dionysos (Bacchus): Fils de Zeus et Sémélé(mortelle), il est le Dieu de la vigne et du vin. Sa mère mourut en voyant  les éclairs que Zeus produisait, elle portait Dionysos âgé de 6 mois dans son ventre, pour sauver l'enfant et éviter que sa femme Héra ne le tue par jalousie, Zeus s'ouvrir une cuisse et y cacha l'enfant, Dionysos naquit de la cuisse de Zeus.

Eros (Cupidon)Fils d'Aphrodite et d'Hermès, il est le Dieu de l'amour

Héraclès (Hercule) : Fils de Zeus et d'Alcmène (mortelle). Il est le Dieu de la force. Héra (la femme de Zeus) fut jalouse et mit 2 serpents dans la chambre d'Héraclès et de son frère jumeau Iphiclès afin de les tuer, mais Héraclès tua le serpent de ses mains. Il libéraient les habitants des ennemis, il se maria et eut des enfants. Mais Héra voulait se venger et le rendit fou, il tua sa femme et ses enfants dans sa démence, quand il s'aperçu de se qu'il avait fait, il voulu se tuer mais Thésée lui dit de se rendre à Delphes et d'aller consulter la Pythie. Pour se purifier elle lui dit de mettre sous les ordres du roi de Mycènes, Eurysthée. Le roi était très jaloux de sa force et le défia avec 12 travaux très périlleux, persuadé qu'il mourrait.
Les 12 travaux étaient :

1) Tuer le lion de Némée
2) Tuer l'hydre de Lerne (aux 9 têtes)
3) Tuer le sanglier d'Erymanthe
4) Tuer la biche de Cérynie (aussi rapide à la course qu'un cheval ailé, aux sabots d'airain et cornes d'or)
5) Nettoyer les écuries du roi d'Augias en 1jour (saleté incroyable, n'avaient pas été nettoyées depuis des années. Il détourna les fleuves Alphée et Pénée
6) Tuer les oiseaux du lac Stymphale (Athéna lui offrit des castagnettes en or, il en joua et le vacarme fit s'envoler la multitude d'oiseaux, il les tua      avec ses flèches)
7) Dompter le taureau de Crête
8) Apprivoiser les juments de Diomède (nourris de chairs humaines)
9) Voler la ceinture d'Hippolyte, reine des Amazones (par un sourire)
10) Ramener les boeufs de Géryon
11)Ramener les pommes d'or du jardin d'Hespérides
12) Amener sur terre le chien Cerbère (à 3 têtes, gardien des enfers)

Voyant qu'il était invincible, son cousin lui rendit la liberté, il était s'était purifié du sang qu'il avait versé.


Les Muses

Nées de l'amour de Zeus et de Mnémosyne, elles étaient 9, toutes très belles et gracieuses, elles ignoraient la tristesse, dansaient, chantaient, consolaient ceux qui étaient tristes, ne pensaient qu'à s'amuser. Elles inspiraient les savants et artistes.
Calliope était la muse de la poésie et de l'éloquence, Clio, celle de l'histoire, Euterpe, celle de la musique, Terpsichore, celle de la danse, Erato, celle du chant lyrique, Melpomène celle de la tragédie,Thalie, celle de la comédie, Polymnie, celle de l'écriture et Uranie, celle de l'astronomie.

 

Les autres héros

Thésée était le fils d'Aethra et de Poséidon. Egée roi d'Athènes se maria avec sa mère. La ville d'Athènes devait payer un tribut au roi Minos de Crête : sept jeunes filles et sept jeunes hommes qui étaient donnés à un monstre mi-homme mi-taureau nommé le Minotaure. Thésée s'embarqua avec eux afin de libérer Athènes et tuer le Minotaure. Thésée prévint son père adoptif que s'il rentrait victorieux, son navire aurait des voiles blanches et que s'il mourrait, son navire porterait une voile noire. Une fois en Crète, Thésée apprit que le Minotaure vivait dans un labyrinthe construit par Dédale et dont personne n'était jamais sorti. Fort heureusement la fille de Minos nommée Ariane qui était amoureuse de Thésée lui donna un fil qui lui permit de se guider dans ce labyrinthe. Ainsi, il pu trouver la sortie et tua le  Minotaure. Puis il rentra à Athènes et oublia de changer les voiles de son navire. Voyant cela et croyant son fils mort, Egée se jeta dans la mer qui depuis porte son nom. Ainsi, Thésée devint le roi d'Athènes.


    
      Thésée combattant le Minotaure.


Icare est le fils du plus grand inventeur de la mythologie : Dédale. Tous deux furent enfermés dans le Labyrinthe du Minotaure. Dédale fabriqua alors des ailes qu'il fixa à ses épaules et à celles de son fils avec de la cire. Il recommanda à Icare de ne pas trop s'approcher du soleil sans quoi la cire fondrait et il plongerait aussitôt dans la mer. Icare ne prêta guère attention aux recommandations de son père, il se rapprocha de plus en plus du soleil, ses ailes fondèrent et Icare fit une chute mortelle dans la mer non loin d'une île qui aujourd'hui porte son nom.

 

 

       
 

 

 

 

 

 

 

La Pythie tenait son temple à Delphes et était très renommée, elle lisait les oracles

Odusseus (Ulysse), né sur l'île d'Ithaque, il était un jeune prince, courageux et excellent guerrier. Afin d'obtenir la main de la princesse Pénélope, Ulysse organisa le mariage de sa cousine Hélène avec le roi Ménélas. Mais elle fut enlevée par les Troyens. Il mena la guerre de Troie qui dura 10 ans, avec Achille, Hector et Patrocle. C'est alors qu'il eut une idée de construire un énorme cheval en bois où se cachèrent à l'intérieur. Les troyens ouvrent le cheval et l'armée d'Ulysse surgit et les massacra. Athéna se vengea contre Ulysse qui avait profaner un des ses temples à Troie lors de la guerre. Elle demanda à Poséidon de perturber le retour sur la mer d'Ulysse. Il mis 10 ans à retourner chez lui. Il du se battre contre un Cyclope, rencontra la muse Calypso qui ne voulu pas la laisser partir, du se battre contre les sirènes envoûtantes
Pendant ce tems, Pénélope, continuait a attendre le retour d'Ulysse, elle dit je me marierai quand mon travail de tissage sera fini, chaque nuit elle défaisait ce qu'elle avait fait la veille, pour gagner du temps. Les prétendants découvrir son jeu et elle fut obliger de se marier, elle organisa un concours de tir à l'arc. Ulysse déguisé en mendiant participa et remporta le concours, il se fit connaître et vécu avec sa femme et son fils Télémaque.

Homère dans l'Odyssée raconte ses aventures (l'iliade).            

                  

Alexandre Le Grand (356 - 323 av JC)

Né à Pella (Macédoine), en 356 avant Jésus-Christ, Alexandre était le fils de Philippe II, roi de Macédoine, et d'Olympias, fille du roi des Molosses, en d'Épire. Son destin exceptionnel fait de lui l'une des plus grandes figures de toute l'Antiquité. Reprenant les idées de son père, il voyait dans l'empire perse l'oppresseur de la Grèce. Comme tout roi il a été élevé par des précepteurs particuliers, et notamment Aristote, qui lui apprirent la philosophie, la politique et l’art de gouverner. Il appréciait beaucoup les livres d’Homère dont l’Iliade.
Alors âgé seulement de 13 ans, il dompte le cheval Bucéphale. A 16 ans, en l’absence de son père, il assume la régence du royaume ; à 18 ans, il participe à la bataille de Chéronée. En 336, à 20 ans, il succède à son père.
trente-trois ans. C'est la durée de la vie d'Alexandre qui achève de soumettre la Grèce, conquiert l'immense Empire Perse et se prépare à l'agrandir du côté de la péninsule arabique. A sa mort, l'unité de la conquête est brisée et biens des territoires échappent à ses successeurs.

Au printemps 334 à la tête de trente-cinq mille hommes, incluant des contingents grecs de toutes les cités, sauf de Sparte. Il rejoint l'armée de Parménion que son père avait laissé en Asie. Dès lors sa vie n'est plus qu'une vaste conquête. La bataille du Granique lui ouvre l'Asie Mineure. Les colonies grecques sont "libérées". Par la Cappadoce, il descend en Cilicie, suit la côte et écrase les Perses à Issus. Parménion s'empare à Damas du camp de la famille royale avec un immense butin. Alexandre rejette les offres d'alliance de Darius et s'avance le long de la côte avec l'idée de protéger ses arrières. Il s'empare de la Syrie et met le siège (332) devant Tyr pendant sept mois, devant Gaza pendant deux. L'Egypte l'accueille en libérateur et lui décerne les honneurs divins. Lors de son voyage à l'oasis d'Ammon, les prêtres lui confirment son origine divine.

Il fonde Alexandrie sur l'emplacement de Rakoti. Au printemps 331, il quitte Memphis et la bataille de Gaugamèles lui livre Babylone, Suse et Persépolis qu'il incendie pour venger la destruction de l'Acropole par les Perses 150 ans plus tôt. La trahison des satrapes Bessos et Barsaëntes, qui assassinent Darius, le délivre du sort à lui réserver.

Au nord, Alexandre s'avance jusqu'au Iaxartes (Syr-Daria) et fonde une nouvelle Alexandrie. La conquête (329-327) de la Bactriane et de la Sogdiane est difficile et la rébellion qui s'y déclenche peu après sera férocement réprimée (près de 100 000 morts). En 327, il célèbre à Bactres son mariage avec Roxane, fille de Darius. En 326 av. J.-C., il descend la vallée de l'Indus. La région était alors divisée en petits royaumes rivaux comme celui de Taxila dont le roi Ambhi, appelé aussi Omphis ou Taxile, était alors en guerre contre son voisin Paurawa, appelé Porus par les Grecs. Ambhi s'allia avec Alexandre et lui fournit un contingent de 5000 hommes.

Puis Alexandre descend le long du fleuve et est blessé à l'assaut de la forteresse des Malliens. Il détruit la capitale de Musicanus et fait crucifier les brahmanes qui avaient soulevé le peuple. Mais, sur les rives de l'Hyphase, son armée, épuisée, se rebella. L'armée revint en Perse en traversant le désert de Gédrosie où elle subit de lourdes pertes. Dans le même temps, Néarque accomplit son périple le long des côtes.

Il adopte les mœurs orientales et prescrit les mariages mixtes de soldats macédoniens et de femmes issues des peuples conquis. Cette politique d'assimilation lui fait perdre la confiance de nombreux Macédoniens. Alexandre le Grand fut un prodigieux fondateur de cités. Plutarque lui en attribuait soixante-dix, trente-quatre sont identifiées à ce jour, dont vingt-cinq Alexandrie : Alexandrie en Arie (Herat), Alexandrie d'Arachosie (Kandahar), Alexandrie de l'Oxus (Termez), Alexandrie Eschaté, Alexandrie Bucéphale... Ce goût lui venait autant de sa culture hellénique que de la nécessité de consolider ses arrières de ses vastes conquêtes.

De retour à Babylone, Alexandre se lance dans les préparatifs d'une expédition vers l'Afrique. Mais il tombe malade et son état empira rapidement. Quand on sentit sa fin imminente, on lui demanda le nom de son successeur. Très affaibli, Alexandre donna une réponse indistincte où certains comprirent Héraklès, le fils de Basine, et les autres Kratisto, c'est-à-dire " le meilleur ". Le 13 juin 323, au coucher du soleil, il meurt à presque trente-trois ans dans la treizième année de son règne.

Plusieurs hypothèses furent émises sur la mort d'Alexandre. Celle du poison est à écarter car la maladie dura trop longtemps. D'après les symptômes décrits par les témoins on a pensé qu'il était mort soit de la malaria, soit d'une lésion interne grave comme la perforation d'un ulcère gastrique ou une pancréatite aiguë